Category "Art de Vivre"

Jacques Aliamet, graveur français du XVIIIème siècle

PARTAGEZ:
Il se révèle très jeune doué pour le dessin et entre à l’âge de quinze ans dans l’atelier de Philippe-Auguste Lefèvre à Abbeville. Il est ensuite envoyé à Paris, ou il étudie auprès de Le bas, puis de Carle Van Loo. (90 vues)

Michel-Victor Acier, ce français qui créa au XVIIIe siècle le style de la porcelaine royale allemande

PARTAGEZ:
Sculpteur et modeleur en porcelaine de l’école française né à Versailles en 1736, il étudie la sculpture à Paris, ou il travaille durant quelques années. Entré à la manufacture royale de Meissen en 1731, avait créé le type caractéristique des porcelaines de Meissen. Cette nouvelle tendance influencera longtemps le style des porcelaines allemandes et, à travers celles-ci, une grande partie de la production française et anglaise. (829 vues)

“L’Histoire du Chocolat”

PARTAGEZ:
La découverte, Les premières cultures commerciales, Les Goûts de L’Europe, Le marché Américain, Les Inventions Européennes, Les industriels quakers, La magie du chocolat. (737 vues)

Test de bonnes manières à table

PARTAGEZ:
Que faut-il éviter d’apporter lorsqu’on est invité à dîner ? Quel légume pouvez-vous saisir avec vos doigts ? Que ne devez-vous jamais faire pendant la dégustation du potage ? Comment présentez-vous deux personnes qui ne se connaissent pas ? De quel côté du convive devez-vous servir le vin ? Lequel de ces aliments peut être coupé avec votre couteau ? Pour refuser que l’on vous serve du vin vous… ? Que ne doit-on pas proposer deux fois à ses invités ? Vous avez terminé votre assiette. Vous laissez vos couverts… ? (1 397 vues)

L’éducation scientifique des Princes de France (au 17e – 18e siècle)

PARTAGEZ:
L’éducation scientifique du Grand Dauphin (1661-1711), fils de Louis XIV, servira de point de départ à un programme de formation des princes dans lequel les sciences ont une place essentielle et sont enseignées grâce à des ouvrages et des instruments spécialisés. (7 661 vues)

Les fables de La Fontaine inspirent les métiers d’art depuis des siècles

PARTAGEZ:
Célèbres dès leur parution en 1668, les fables de La Fontaine demeurent une importante source d’inspiration pour les illustrateurs des deux siècles qui suivirent. Les boutonniers et les orfèvres n’échappent pas à la règle, comme en témoignent ces trois boutons en argent de la fin du XIXe siècle. (663 vues)

L’art de la céramique “Moustiers”

PARTAGEZ:
On doit l’essor de cet art à Pierre Clérissy, à qui un moine italien de passage au Monastère de la Communauté de Lérins confia le secret de l’émail blanc (faïence stannifère) en 1668. Louis XIV ayant ordonné que la vaisselle d’or et d’argent soit fondue pour renflouer le trésor royal, la faïence de Moustiers acquit dans les cours d’Europe une notoriété de premier ordre. (620 vues)

Le “Café”, cet agitateur social venu d’Éthiopie

PARTAGEZ:
Ce serait le pape Clément VIII qui, l’ayant goûté et apprécié, l’aurait fait adopter. Il se propagea ensuite rapidement, malgré un monopole Hollandais sur son commerce, grâce notamment aux jardins botaniques dans lesquels des plants de caféier étaient soigneusement “élevés” avant d’être implantés (plus ou moins clandestinement) dans les divers comptoirs en Amérique du Sud, Indes, Afrique. (777 vues)

Histoire du “Tabac” de 1492 à nos jours

PARTAGEZ:
Découvert en 1492 lors de la première expédition de Christophe Colomb dans l’île d’Hispaniola (Haïti, dans les Antilles), le Tabac fut très vite utilisé en Espagne. Il y arriva auréolé d’une réputation de guérisseur : à Cuba, des colons espagnols blessés par des flèches ennemies avaient été guéris, sur les conseils d’un Indien, par du jus et des feuilles sèches de Tabac appliqués sur les plaies.En France, c’était un moine cordelier, André Thévet, qui en avait ramené les graines et l’avait fait connaitre. (855 vues)
Translate »
X